20 Résultats Affichés par Page - Courtiers d'assurances au Québec

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Assurances Commerciales - Les malheurs n'arrivent pas qu'à vos compétiteurs !
Vol, vandalisme ou sinistre... vous risquez gros à chaque jour qui passe! Nous proposons des formules d'assurances d'entreprise couvrant en largeur, cela inclut l'inventaire bâtiments véhicules commerciaux camionnage administrateurs dirigeants et travailleurs autonomes. Un courtier indépendant ne travaille pas pour son bénéfice personnel mais pour le vôtre. Profitez de son expertise. Locataire de bureaux? Votre bail pourrait être résillé si vous ne détenez pas une police appropriée et active. Des questions? Première consultation téléphonique gratuite et examen en profondeur de vos besoins en matière de protection d'entreprise. Profitez d'un traitement accéléré pour les renouvellements et nous visitons nous-mêmes vos lieux d'affaires pour vous recommander des aménagements, installations et stratégies de prévention pour faire baisser votre prime annuelle ou mensuelle.

www.courtierendirect.com

 

Assurances d'entreprise pour magasin

 

 

Couverture pour camions de transport

 

Mythes et réalités

 

#1 : Les assureurs n'offrent pas de couverture pour les actes de Dieu : Faux! Vos locaux, édifices d'entreposage, équipements informatiques et inventaires (commerces de détail) sont protégés en cas de tornade, déluge, tremblement de terre etc. Attention cependant, la prime (votre % de part de dommages) est négociable et vous n'obtiendrez pas systématique un remboursement à titre de coût de remplacement à neuf, spécialement pour les ordinateurs, photocopieurs, imprimantes, etc. Chaque cas doit être examiné et malgré le paiement d'une surprime, l'acceptation de votre police est sujette à une variété de paramètres. Par exemple, si vous opérez un commerce en zone inondable, vous pourriez être couvert à condition d'accepter de partager les risques à 50% - 50%.

 

#2 : Ma police couvre la valeur de mes biens et inventaires jusqu'à 100.000$. En cas de perte totale, je peux donc dormir en paix et considérer que ce 100.000$ est un montant fixe : Cela est vrai mais à condition de faire les choses correctement. Votre assurance d'entreprise ne vous permettra pas automatiquement d'encaisser une chèque de 100.000$ durant les semaines suivant l'événement si la valeur de vos inventaires n'est pas garantie. La meilleure façon de procéder est de premièrement demander la visite d'un agent évaluateur mandaté par l'assureur qui dressera une liste. Cette opération peut s'avérer nécessaire à plus d'une reprise durant une même année et une dépréciation entrera en jeu au fil du temps et de l'usure de vos appareils. Deuxièmement, un logiciel à codes barres assurant la tracabilité en temps réel de toute votre marchandise représente une preuve admissible en plus de fournir de précieuses données comptables. Les factures des fournisseurs sont aussi un document de premier plan. ... .

 

#3 : En cas de sinistre, vol ou vandalisme, l'argent doit être utilisé pour le rachat des items ou par la rénovation occasionnée par le dommage : Au contraire, l'entreprise peut dépenser la somme sans compte à rendre. Il en va de même pour les véhicules commerciaux (ex: voitures de livraison pour un restaurant) : vous pouvez décider de récupérer l'argent et de l'affecter ailleurs en décidant de ne plus disposer de véhicules de livraison désormais.

 

#4 : Une infestation d'insecte ou vermine est couvert en tant que sinistre : Pas du tout! Votre compagnie d'assurances d'entreprise considère qu'un problème d'extermination est occasionné par négligence au niveau de la maintenance. Il n'est donc pas possible de repasser less factures d'exterminateur à votre assureur (par contre, ces dépenses sont déductibles d'impôt). Il faut donc veiller au grain, spécialement dans l'industrie agro-alimentaire ou encore si vous être propriétaires d'une boutique de vêtements ou un magasin de lits & matelas (des punaises de lit détectées tardivement pourraient réduire votre marchandise à néant et sans protection).

 

#5 : L'aménagement paysager est couvert : Impossible de couvrir la pelouse, les plantes et jardinières décorant votre façade ou encore les arbres et arbustres. C'est pourquoi les magasins opteront plutôt pour des enseignes de qualité, des éléments décoratifs matériels et autres investissements couverts par leur police en tant que faisant partie intégrante du bâtiment.

 

#6 : Les effets personnels de vos employés sont couverts en cas de vol ou sinistre : Cette croyance est tenace et les employés prennent souvent pour acquis que leur bourse, vêtements, cadres, chaussures etc. sont protégés. En cas de vol ou de dommage, la perte est nette. Vous devez être vigilants et les informer de ne jamais apporter des objets de valeurs pour décorer leur bureau ni laisser sacoches, porte-feuilles ou manteaux dispendieux sans surveillance.

 

#7 : Dans un environnement hautement compétitifs, les prix entre assureurs ne varient que légèrement : Absolument faux! C'est ici précisément qu'intervient le courtier d'assurance d'entreprise en manoeuvrant, négociant et communiquant avec des assureurs qui ont des expertises et profils fort différents les uns des autres. Certains sont davantage spécialisés dans le convoyage de marchandises (fret), d'autres dans les inventaires en entreposage, sinon en responsabilité professionnelle (erreur et omission), le commerce au détail, l'immobilier commercial, la protection des travailleurs autonomes, etc. Si à peu près toutes les compagnies proposent un bouquet couvrant n'importe quelle sorte d'industrie, celles possédant une base de clientèle moins abondante dans tel ou tel domaine deviennent rapidement plus frileuses et les primes peuvent grimper de façon exceptionnelle. Un courtier peut donc vous faire économiser beaucoup d'argent au final mais aussi sur le temps de magasinage. Aussi, lire et comprendre les détails des contrats proposés peut s'avérer une grosse affaire.

 

#8 : Négocier soi-même sa prime et son contrat d'assurance directement avec la compagnie vous permettra d'éviter de payer une commission de courtage : Il s'agit là d'un autre mythe récurrent. Ce qu'il faut savoir c'est qu'en contactant directement la compagnie, vous serez servi par un professionnel diplômé, détenteur d'une licence de l'AMF et membre reçu/actif à la Chambre d’assurance de dommages. En d'autres mots, par un professionnel identique à celui oeuvrant en tant que courtier d'assurances commerciales indépendant. Ensuite, l'employeur cède à ses représentants une commission sur chaque contrat conclus. Vous n'épargnerez donc rien et vous vous priverez des avantages d'être servi par un démarcheur éclectique réellement à votre service et qui dispose de plusieurs dizaines d'options pour son client plutôt qu'une seule.

 

Assurances commerciales pour inventaires

 

Trouver un courtier sur l'annuaire des assurances commerciales.

 

Police d'assurances d'entreprise pour commerce de détail

 

Protection d'assurance contre incendie pour magasin à Longueuil